Retour à la page principale - This webpage in English
Dernière mise-à-jour: 20 février 2017    -    Last update: 20 February 2017




Georges Bégué, MC
1911 - 1993
    La Marseillaise    God Save the Queen    Hymne national de la France    



Ce site est dédié à la mémoire de Georges Bégué. Né à Périgueux (France) le 22 novembre 1911, il était un officier pendant la Deuxième Guerre mondiale dans le Special Operations Executive (SOE). Il était un personnage clé dans les plans de la SOE établissant un réseau d'agents en France suite à une formation britannique. Il mourut à Falls Church (Virginie), le 18 décembre 1993. Il était aussi un bon père et mari.

Georges Bégué fut le premier agent de la Section-F de la SOE à parachuter avec succès en France dans la nuit du 5/6 mai 1941. Il avait atterri entre Valençay et Levroux. Suite à une formation de « pianiste » (c'est-à-dire opérateur de radio sans fil), il a été le lien crucial dans le développement de plusieurs réseaux d'agents de la SOE qui fourni un puissant centre d'opération des activités de la résistance.

Georges Bégué est également crédité de l'invention du système de messages personnels (ou communément appelé messages codés) diffusés pour les services à l'étranger sur les ondes de la BBC.

Le 24 octobre, suivant 4 jours d'arrestations suite à un piège à la Villa des Bois à Châteauroux, Georges Bégué fut capturé par la police de Vichy. Environ 10 agents de la SOE furent arrêtés et envoyés à la prison de Beleyme à Périgueux où règnent les conditions environnementales des plus pauvres. Grâce à une intervention de l'ambassade des Etats-Unis à Vichy, le groupe fut transféré en mars 1942 à la prison de Mauzac. Avec des plans bien préparés par Mme Bloch à l'extérieur et Georges Bégué à l'intérieur (qui comprenait la fabrication d'une clé dupliquée basée sur des observations d'individus de la clé actuelle), le groupe s'est échappé le 16 juillet 1942. On leur donna abri provisoire environ 30 km de Mauzac, au milieu d'une forêt. Le 23 juillet, ils ont ensuite procédé par groupes de deux vers Lyon, après quoi ils se rendèrent à travers les Pyrénées en Espagne. Bien que le groupe qui comprenait Georges Bégué a été pris dans le train à Figueras et interné au camp tristement célèbre de Franco à Miranda do Ebro, ils ont finalement atteint l'Angleterre. Une fois de retour en Angleterre en octobre 1942, Georges Bégué reçu le MC et fut nommé officier des transmissions dans la Section-F de la SOE sous Maurice Buckmaster.

Nous pouvons trouver de nombreuses publications qui décrivent la brillante carrière vécue par Georges Bégué :
  1. "The F Section Memorial" - 1992
  2. "SOE Archives - First Steps by SOE to start Operations in France"
  3. "Daily Telegraph - 29 janvier 1994"
  4. "The Times - 2 février 1994"
  5. "Article d'un journal britannique - environ 1943"
  6. "La lune est pleine d'éléphants verts" - 1979
  7. "SOE in France" by M.R.D Foot - 1966
  8. "An Army of Amateurs" par Philippe de Vomécourt, Doubleday & Company, Inc - 1961
  9. "F Section, SOE - The Buckmaster Networks" par Marcel Ruby, Leo Cooper Ltd - 1988
  10. "Inside S.O.E. - The Story of Special Operations in Western Europe 1940-1945" par E.H. Cookridge, Arthur Barker Ltd, 1966
  11. "The Resistance - World War II" by Russell Miller - 1979
  12. "Between Silk and Cyanide - The Story of SOE's Code War" par Leo Marks - 1998
  13. Sites d'Hervé Larroque:
  14. Articles dans la publication "Icare - Revue de l'aviation française - SALON 1971" dont l'éditorial énonce: "UN HOMMAGE A MAX HYMANS pour le dixième anniversaire de sa disparition. Nous nous sommes employés à réunir un grand nombre de ceux qui ont eu le privilège de le connaître, quelles que soient leurs opinions, en nous inspirant de cette ouverture d'esprit dont a su faire preuve, tout au long de sa vie et de sa carrière, Max Hymans serviteur de l'Etat, homme de la Résistance et pour finir président d'Air France unanimement regretté.". La majorité des articles rendent hommage à Max Hymans pour ses contributions envers l'industrie de l'aviation ainsi qu'envers la résistance française. Il s'avert qu'on y trouve quelques articles concernant la résistance et la SOE incluant l'un de la part de Georges Bégué! Ces articles sont énumérés ici-bas dans l'ordre dans lequel ils apparaissent dans la publication :


  15. "Undercover - The Men and Women of the SOE" par Patrick Howarth, 1980.
En addition de la médaille Military Cross (MC), Georges Bégué fut appointé MBE (Militaire) en plus d'être accordé la Légion d'Honneur.



Médailles reçues par Georges Bégué durant ses années distinguées de service militaire




"Carte de Résistant" de Georges Bégué - datée 15 avril 1946


Pour en savoir plus sur ce que signifiait être un « pianiste » ou SOE sans fil dans le champ pendant la Deuxième Guerre mondiale, veuillez consulter cet extrait du livre de M.R.D. Foot« SOE in France ». En plus de connaître intimement le fonctionnement de la radio de Type B Mark II comme celui ci-dessous, Georges Bégué aussi eu l'expérience avec la radio beaucoup plus légère Type A Mark III, le Paraset et le plus compact MCR-1 (souvent appelé le « biscuit » comme il pouvait être caché dans une boîte à biscuits).



Radio-valise qui appartenue à Georges Bégué - Type B MK II
(Il aurait amené avec lui un modèle semblable en 1941 - cette radio pesait au-delà de 14 kilos!)




Code sur soie comme celui utilisé par Georges Bégué durant la DGm




Georges Bégué s'amusant en France, probablement vers la fin des années 1930.




Georges Bégué (à la droite) avec son épouse Rosemary et Cadet (à la gauche) - début des années 1940





Rosemary Bégué expliquant une correspondance envoyée à son époux Georges (mai 1999)




Fille de Georges et Rosemary, Brigitte tient en main une de plusieurs médailles de son père (mai 1999)




Rosemary et Brigitte avec leurs sourires chaleureux et charmants! (mai 1999)


Prière de prendre contact avec Richard en lui envoyant un email à spytools@sympatico.ca si vous avez des questions ou suggestions.

Le contenu (photos et textes) qui est présenté sur le site www.campx.ca et ses pages sont strictement pour affichage par votre navigateur web pour fins éducationnelles et de jouissance lors de votre visite du site. Il est permis de créer des liens aux pages sous www.campx.ca si et seulement si vous y ajouter une mention claire et précise de la source. Il est interdit de copier texte ou photos retrouvés sur www.campx.ca et ses sous-pages à moins d'avoir la permission ou consentement de l'auteur Richard Brisson qui peut être rejoint par l'entremise de son courriel spytools@sympatico.ca avec toutes questions.



Tous droits réservés © 2002-2017
Copyright © 2002-2017

Retour à la page principale - Back to Main Collection Webpage