Retour à la page principale - This webpage in English
Dernière mise-à-jour: 28 janvier 2023    -    Last update: 28 January 2023




      
John Dehler (Photo UK National Archives) - Monument au Cimetière Notre-Dame à Ottawa (Photo Collection Personnelle)


Lieutenant John Dehler (1919-1991)
Agent/espion et opérateur radio de la SOE (DGm)


Ce site est didié à la mémoire de John (Harold McDougal) Dehler.

John Dehler est né le 6 avril 1919 à Ottawa. Il étudia à l'Académie LaSalle et à Lisgar Collegiate à Ottawa. Par la suite, il entreprend ses études au Collège St-Patrick dans les Beaux Arts mais avant d'avoir complété son diplôme, il se joint à l'Armée canadienne, plus précisemment au Royal Canadian Corps of Signals le 4 septembre 1939. Dans son livre "Canadians Behind Enemy Lines", Roy McLaren nous donne de forts indices que John Dehler Lucien Durocher se connaissaient avant la guerre lorsqu'ils étaient à Ottawa. Au début de décembre, trois mois après s'être engagés dans les forces militaires, les deux s'acheminent vers l'Angleterre comme membres des unités d'avant-garde pour la 1ère Division. Dehler et Durocher étaient aussi avec la brigade canadienne envoyée à Spitzbergen en août 1941, et à partir de juin 1943 jusqu’à tôt 1944 ils étaient opérateurs sans-fils au bataillon et au quartiers généraux en Sicile et l’Italie. De là, ils furent recrutés par la S.O.E. et envoyés en Algérie pour une formation accélérée concernant le sabotage, le contrôle des armes légères, et communications sans-fils clandestines.

Ayant joint la S.O.E., il fut parachuté le 7 août 1944 comme membre de l'Opération STYLE près du village de Mirepoix (dans la region d'Ariège) entre Carcassone et la frontière espagnole. Le but de STYLE était de former une mission inter-alliés incluant les Français - le rôle de John Dehler était d'assurer les communications en temps que sans-filiste entre son équipe et le quartier-général de la S.O.E. Son nom de code était HIBOU et il fit les arrangements pour le parachutage de ravitaillement en quantités telles que les résistants locaux ont put prendre l'offensive contre les garnisons allemandes, tuant ou capturant quelques deux milles soldats ennemis. Vers la fin de 1944, il partit de la France pour regagner l'Angleterre.

Le 11 juillet 1942 (lorsqu'il était en Angleterre durant la DGm), il épousa Sally Freda Still (de Cobham, Surrey) et ils eurent un fils John et une fille Sally. John Dehler est décédé aux environs du 15 janvier 1991 - voir son avis de décès dans l'éditon du Ottawa Citizen du 17 janvier 1991.

Au sein du son dossier avec la S.O.E. acquis du UK National Archives, voici des lettres (en anglais) reconnaissant le service méritoire de John Dehler: De plus grâce aux UK National Archives, voici une biographie écrite (en français) de la main de John lors de son séjour avec la S.O.E. en Grande-Bretagne (probablement en 1944): Les sources principales d'information concernant John Dehler sont les suivantes:
  • Le dossier S.O.E. de John Dehler provenant des UK National Archives;
  • Le pamphlet "Un Courage Peu Commun" - disponible en-ligne du site des Anciens Combattants (Canada - 1985 - ISBN 0-662-54053-0);
  • Le livre "Canadians Behind Enemy Lines" de Roy MacLaren (1981 - ISBN 0-7748-0147-6) avec la page 124 étant d'intérêt spécifique;
  • Le livre "A Most Ungentlemanly Way of War: The SOE and the Canadian Connection" du Colonel Bernd Horn (2016 - ISBN: 978-1-4597-3279-7);
  • Discussion amicale et enrichissante avec Sally Tindale (fille de John Dehler) lors d'un appel téléphonique le 3 février 2020.
Si jamais vous désirez visiter le monument de John Dehler, il est situé au cimetière Notre-Dame à Ottawa - ce cimetière est tout près de l'intersection du Chemin de Montréal et du Boulevard St-Laurent.
Prière de prendre contact avec Richard en lui envoyant un email à spytools@sympatico.ca si vous avez des questions ou suggestions.

Le contenu (photos et textes) qui est présenté sur le site www.campx.ca et ses pages sont strictement pour affichage par votre navigateur web pour fins éducationnelles et de jouissance lors de votre visite du site. Il est permis de créer des liens aux pages sous www.campx.ca si et seulement si vous y ajouter une mention claire et précise de la source. Il est interdit de copier texte ou photos retrouvés sur www.campx.ca et ses sous-pages à moins d'avoir la permission ou consentement de l'auteur Richard Brisson qui peut être rejoint par l'entremise de son courriel spytools@sympatico.ca avec toutes questions.



Tous droits réservés © 2002-2023
Copyright © 2002-2023

Retour à la page principale - Back to Main Collection Webpage